plante-malade-03

Allô docteur ? Ma plante est malade !

Difficile de trouver de quelle maladie souffre son arbre ou sa plante. On vous a fait un petit tour des maladies les plus répandues, comment les reconnaitre et les traiter. Comment sauver une plante malade ? Voici la solution.

plante-malade-01

L’anthracnose

Il s’agit de petites tâches rondes noires, parfois rouges foncés qui apparaissent sur la face inférieure des feuilles et sur d’autres organes. Le champignon responsable de la maladie pénètre les plantes et s’y développe par temps humide. Cette maladie est résistante, les parasites se conservent dans le sol l’hiver sur les débris de végétaux. Le maïs, le lin, le haricot, pois, tomate, noyer, rosier, noisetier, vigne et autres plantes y sont sujets fréquents.
Traitement : couper et brûler les feuilles ou partie de la plante contaminée. Une fois nue, traiter la plante malade ou l’arbre avec une solution à base de bouillie bordelaise.

plante-malade

L’araignée rouge

C’est malheureusement un parasite très répandu. Cet acarien de petite taille et de couleur rouge pétant se reproduisant au-dessus de 12 degrés. Elles laissent de très fines toiles derrière elles que l’on voit en vaporisant un peu d’eau. On peut trouver de petite taches blanches et jaunes sur les feuilles qui sècheront avant de tomber.
Traitement : Si les acariens sont présents en petite quantité pulvériser de l’eau. Si le nid est plus important, appliquer un acaricide préparé avec du dicofol. L’araignée Phytoseiulus persimilis est un excellent allié. Elle va se nourrir de toutes les araignées rouges avant de mourir de faim.

 

Les chenilles désolatrices

Ces petits êtres qui rampent le long de vos plantes sont des larves de papillon ayant un petit faible pour les plantes odorantes ou les arbres fruitiers (elles tombent souvent amoureuses des pommiers !) Ces chenilles sont difficiles à repérer, elles sont petites et s’enroulent sur elles-mêmes lorsqu’on les touche. Elles arborent une couleur grise foncée, tête noire et longs traits blancs.
Traitement : Couper et brûler les nids. Vous pouvez trouver de l’aide auprès des araignées, guêpes, mouches et des oiseaux.

 

Chlorose ferrique

La chlorose ferrique est une maladie des plantes qui se caractérise par une décoloration voire une couleur jaunâtre des feuilles, cela est dû à une carence en fer. A l’origine de cette maladie : un sol trop arrosé ou au contraire trop sec, un manque de luminosité, une terre polluée par des herbicides et des pesticides. Ce sont généralement les vignes, les rosiers, les camélias, azalées, treilles qui sont les plus touchés.
Traitement : Pour palier à cette carence en fer il vous faut utiliser du purin d’ortie puisque l’orite est un engrais qui contient de l’azote, du potassium et surtout du fer !

plante malade 2

Rouille

La rouille regroupe divers champignons microscopiques qui sont à l’origine de la maladie. Elle se développe durant le printemps jusqu’à l’automne et est favorisée par l’humidité et la chaleur. Rassurez-vous la rouille ne met pas en péril la vie de vos plantes mais elle les affaiblit et rend leur esthétique moins agréable. De plus, elle est contagieuse. Les champignons émettent des spores qui sont transmis à d’autres végétaux par le contact de plante à plante, d’outils de jardinage ou encore par le vent. En hiver la maladie reste sur les plantes et elle n’apparait que durant le printemps lorsque la chaleur et l’humidité augmente.
Certaines plantes sont plus sensibles, la rose, l’iris, la jacinthe mais également des légumes du potager, la pomme de terre, le poireau…
Symptômes : Apparition de tâches circulaires et jaunâtres ou rougeâtre sur les feuilles. Au revers des feuilles, de petites pustules poudreuses beiges, brunes ou orangées.

Traitement : vérifier bien que vos plantes sont en bonnes santés, pas trop sensibles à l’humidité et ne les serrez pas entre elles. Si votre plante est infectée, coupez les feuilles puis brûlez-les ou bien la plantes si elle est petite. Vous pouvez traiter vos plantes en pulvérisant du purin d’ortie ou de prèle.

 

Sauvons votre plante malade : le « plus » Conso.fr

Voici une recette du purin d’ortie :

1 kg de jeunes orties non montées à graines, que vous hacherez grossièrement

10 l d’eau, plongez-y les orties hachées.

Si vous souhaitez l’utiliser comme insecticide et fongicide laissez reposer entre 24 et 48h.
Si vous souhaitez l’utiliser comme engrais ou activateur de croissant laissez macérer 15 jours jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de bulles en remuant.

 

Posts created 6

2 commentaires pour “Allô docteur ? Ma plante est malade !

  1. J’ai un petit citronier et les feuilles se gondolent je crois que c’est la maladie de cochin et je voudrai soigner l’arbre que faire ? Merci pour votre réponse

    Meilleures salutations
    François Teillet

    1. Bonjour François,
      Votre citronnier est-il en terre ou en pot ?
      Si ses feuilles se recroquevillent, vérifiez qu’il ne s’agit pas de pucerons des agrumes. A traiter à l’aide d’une solution au savon noir.
      Sinon, c’est qu’il manque peut-être d’eau. N’hésitez pas à publier une photo pour nous aider dans notre recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Publicité

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut